Syndicat National des Médecins Français
Spécialistes de l'Appareil Digestif

Le contrat d'accès aux soins (cas) : c'est aussi pour les secteurs 1 !

eJournal Juin 2013

Thierry Helbert - Président mercredi 19 juin 2013 eJOURNAL

L'adhésion des praticiens au contrat d'accès aux soins tarde à décoller pour deux raisons essentielles, la lenteur de la caisse d'Assurance Maladie pour rencontrer les praticiens et promouvoir ce contrat et le lynchage systématique par certains syndicats représentant essentiellement les chirurgiens, anesthésistes et obstétriciens à haut niveau de dépassement. Il est bon de rappeler ici, pour l'hépato-gastroentérologie, que seuls 40 % des hépato-gastroentérologues sont en secteur 2 et que le taux moyen de dépassement actuel de nos confrères est de 35 %, ce qui est loin du 100 % maximal autorisé dans le contrat d'accès aux soins.

Le bruit de fond engendré par ce dénigrement rend improbable l'atteinte du taux minimal requis de 30 % des praticiens pour entériner l'avenant n° 8 au 1er juillet 2013. Il est fort probable que le délai sera repoussé de 3 mois au 1er octobre 2013, mais cela sera au détriment de la mise en place de cet avenant et de la rémunération complémentaire des praticiens qui s'y engageront, nous aurons perdu 3 mois !!!

Par ailleurs, l'avenant n° 8 concerne également les praticiens de secteur 1 éligibles (essentiellement anciens chefs de clinique ou assistants des hôpitaux) et ceux-ci doivent également en faire la demande à leur caisse d'Assurance Maladie avant la date butoir. Une des questions les plus fréquemment posées par nos confrères de secteur 1 est le taux moyen régional qui servira de base pour le calcul de leurs dépassements. Vous trouverez ci-dessous les taux moyens par région, afin que chacun puisse définir sa pratique tarifaire, vous constaterez que de très nombreuses régions sont en dessous de la moyenne nationale.