Syndicat National des Médecins Français
Spécialistes de l'Appareil Digestif

QUESTIONS/REPONSES - PLAGES D'ENDOSCOPIE

mercredi 04 mars 2020 Questions/Réponses

de Dr. P. - 25/02/2020

Bonjour, je suis gastroentérologue libéral au sein d’une SDF de 8 associés. Nous sommes en conflit avec nos anesthésistes qui refusent de nous ouvrir plus de plages d’endoscopies. Nous travaillons tous les matins et les lundis après-midi sur 2 salles d’endoscopies (2 salles en parallèle de 8hà 13h avec un anesthésiste en salle 1 et une IADE en salle 2).Avec notre augmentation d’activité et pour réussir à donner des délais raisonnables aux patients, nous faisons régulièrement 13 à 14 patients chacun par vacation de 5 heures y compris des examens doubles fibro+ colo et des EUS +/- ponction en plus des fibro et colo simples. Nous frisons le burn out mais n’avons aucun moyen de pression auprès de nos anesthésistes qui ne veulent pas entendre que notre rythme est anormalement soutenu par rapport à d’autres cabinets libéraux. Existerait il des recommandations nationales « légales » de la société d’endoscopie opposables à nos anesthésistes? Merci de votre aide Dr P.


Réponse du SYNMAD 04/03/2020

Madame et Chère Consœur,

La situation dans laquelle vous vous trouvez n’est, en effet, pas acceptable. Alors que nous travaillons tous pour améliorer la qualité et la pertinence de notre pratique, ce que vous nous rapportez est choquant et doit appeler une réponse. À ma connaissance, il n’y pas de contrainte réglementaire sur les plages suffisantes devant être laissées pour la pratique de l’endoscopie digestive. En revanche, les recommandations françaises sur les critères de qualité des coloscopies ont abordé ce sujet. S’inspirant des recommandations européennes publiées par l’ESGE, nos recommandations prévoient de laisser une plage de 30 minutes par coloscopie. Pour votre information, cette plage est même étendue à 45 min par l’ESGE pour les coloscopies effectuées face à un test FIT positif, ces dernières recommandations n’ayant pas été reprises en France. Les recommandations françaises sont portées par le CNP HGE et sont disponibles sur le site de la SFED.

À défaut d’être une contrainte réglementaire opposable, vous devriez pouvoir écrire en lettre R+AR à votre direction et à vos confrères anesthésistes pour leur rappeler ces recommandations scientifiques qui s’imposent à chacun d’entre nous. Restera à connaître leur réaction et espérer que vous puissiez bénéficier de nouvelles plages d’endoscopie. Si tel n’était pas le cas, j’insisterai toujours par écrit auprès de ma direction car, pour les FIT, il nous est également demander de ne pas dépasser 1 mois entre la consultation de gastroentérologie et la coloscopie. 

Par ailleurs, pour une bonne organisation des programmes du bloc opératoire, c'est le Comité de Bloc, au sein duquel doit figurer au moins un représentant de la CME et des représentants de différentes spécialités, dont les anesthésistes, qui décide des créneaux à attribuer ou non aux praticiens, et pas seulement les anesthésistes. Il est curieux que la direction de votre établissement accepte que votre activité soit bridée si vous avez un potentiel d'actes plus important. Rapprochez-vous de votre Président de CME pour tenter de régler la question " à l'amiable" avec vos anesthésistes et la Direction.

Restant votre disposition pour tout renseignement complémentaire,

Bien cordialement.

Dr Franck DEVULDER

Président du SYNMAD
Président Les Spécialistes Csmf