Syndicat National des Médecins Français
Spécialistes de l'Appareil Digestif

QUESTIONS/REPONSES - RETRAITE

vendredi 17 janvier 2020 Questions/Réponses

de Dr. B. - 02/12/2019

Monsieur, Madame, cher collègue, 

Je cherche des  précisions sur un point de fiscalité /retraite. Avez vous un site à me recommander ou bien  un retour d’expérience de collègue.

J ai 57 ans. Ma retraite optimale est à 67 ans. Si j arrête la pratique libérale à 57 et devient PH sur la période restante, comment se comporte grosso modo la valeur de ma retraite : supérieure, identique ou inférieure à celle que je pourrais percevoir si je reste libéral jusqu’à  67 ans.

Merci pour votre réponse.


Réponse du SYNMAD 17/01/2019

Cher confrère,

Nous avons tardé à vous répondre afin de vous renseigner au mieux.

L’âge légal de départ à la retraite, tous régimes, est de 62 ans, et vous ne pouvez donc faire valoir vos droits qu'à partir de cet âge.

Si vous partez à 62 ans, dans le régime de base, votre pension sera minorée de 1.25 % par trimestre manquant (168 trimestres pour ceux nés entre 1960 et 1963... nécessaires pour une retraite à taux plein pour la génération 1952) ; dans le régime complémentaire (Régime Complémentaire Vieillesse et ASV), il n'y a pas de décote, votre pension en calculée en fonction de vos cotisations, mais vous "perdez" des majorations si vous partez à 62 ans (retraite en temps choisi).

Si vous partez à 67 ans, vous aurez le taux plein en régime de base quel que soit le nombre de trimestres cotisés, et une majoration de votre pension complémentaire de 21 % (+ 5% par an jusqu'à 65 ans puis + 3% par an jusqu'à 70 ans).

Et pour avoir droit à un cumul emploi-retraite sans limite de revenus, vous devez avoir obtenu le nombre de trimestres ou atteint l’âge à taux plein du régime de base et avoir liquidé tous vos régimes de retraite.

Vous pouvez rechercher des renseignements complémentaires sur le site de la CARMF.

Cordialement.

Dr. Frédéric CORDET

Secrétaire Général