Syndicat National des Médecins Français
Spécialistes de l'Appareil Digestif

QUESTIONS/REPONSES - DPC

lundi 23 septembre 2019 Questions/Réponses

Dr. M. 11/09/2019

Chers confrères,

Cela devient de plus en plus compliqué d travailler

Une clinique voisine nous prête en dépannage un coloscope ( désinfecter bien sûr avec la traçabilité)

La chef de bloc de notre clinique nous dit qu’il faut le prélever et donc attendre 7 jours pour s’en servir : «  c’est la loi »

donc: 1 est ce vrai ? perte de temps, cout économique, ...

                2 Y a t il une justification scientifique ?

                3 y a t il un recours contre  cette loi ?

Merci pour votre réponse


Réponse du SYNMAD - 23/09/2019

Cher Confrère,

Nos établissements sont en effet soumis à des contraintes réglementaires strictes quant à la gestion du parc d'endoscopie. Celles-ci sont gérées par les pharmaciens des ARS et sont analysées lors des visites d'accréditation.

Vous trouverez en lien vers les textes réglementaires et les recommandations de bonnes pratiques mises à jour par le Ministère des Affaires Sociales et de la Santé mis à jour en Août 2019 :

https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/qualite-des-soins-et-pratiques/securite/article/le-traitement-des-endoscopes


En pratique, lorsqu'un endoscope rejoint votre établissement, il doit être passé en laveur désinfecteur (LDE) puis être prélevé, idéalement après une période de 6h, puis re passer en LDE et mis en quarantaine dans l'attente des résultats des prélèvements. Pour optimiser l’analyse, il est nécessaire de traiter la totalité du liquide recueilli par la méthode de filtration sur membrane. Les membranes sont ensuite transférées sur un milieu de culture non sélectif adapté type PCA (plate count agar) ou TS (trypticase soja) et incubées à 30°C +/- 2 ° en aérobiose avec lecture à 48 heures, 72 heures et jusqu’à 5 jours en cas de culture stérile. Certains établissements remettent en circulation à 72 h en cas de culture négative, d'autres attendent le 7ème jour. Le risque de s'affranchir de ces mesures est potentiellement grand pouvant aller en cas d'infection à fermer tout ou partie du bloc endoscopique. 


Je ne peux que vous conseiller de tenter d'obtenir de votre direction d'adapter le parc d'endoscopie à votre pratique et dans le respect des recommandations environnementales de la SFED.


En espérant avoir répondu à votre question,


Bien cordialement


Dr Franck DEVULDER                         Dr. Frédéric CORDET                        Dr. Cédric BOUET

Président du SYNMAD                         Secrétaire Général du SYNMAD           Trésorier du SYNMAD