Syndicat National des Médecins Français
Spécialistes de l'Appareil Digestif

QUESTIONS/REPONSES - Journal électronique

vendredi 27 novembre 2015 Questions/Réponses

Dr. B. – 6 novembre 2015

Chers collègues,

Je souhaiterais la réalisation par le SYNMAD d'un petit document synthétique, à destination des patients, expliquant les conséquences de l'adhésion du GE au CAS :

- avantages pour le patient

- Prise en charge des compléments par les contrats "responsables"

etc.. ce qui n'est déjà pas très clair pour nous l'est encore moins pour nos patients! D'avance merci


Réponse du Dr. Frédéric CORDET – Secrétaire Général – 27 novembre 2015

Cher Confrère,

Pour les patients, l'avantage essentiel d'être soignés par un médecin signataire du CAS est que celui-ci s'est engagé à ne pas augmenter le volume de ses suppléments d'honoraire (et non pas à plafonner ses suppléments...) et, qu'en cas de revalorisation du tarif de base de ses actes (ce qui n'est malheureusement pas prévu pour la gastroentérologie...), que cette augmentation bénéficie au patient en réduisant d'autant le volume des suppléments de ce praticien.

Je ne sais pas si cela mérite une plaquette, mais ce qui est sûr, c'est que le message de "modération" tarifaire apportée par le CAS conduit les patients, qui vont chercher cette information sur le site Ameli-direct (peu en pratique), à plutôt choisir les signataires quand ils ont le choix.

Concernant la prise ne charge par les complémentaires, l'UNOCAM a clairement renié ses engagements, mais on voit apparaître, de plus en plus dans les contrats, la notion de prise en charge des suppléments des signataires du CAS, avec un plafond tout de même. Mais, en l'absence de généralisation à tous les contrats, cela ne peut pas être un argument à avancer aux patients.

Et attention à ne pas en faire un argument publicitaire officiel qui pourrait être mal vu par l'Ordre...

Amicalement.