Syndicat National des Médecins Français
Spécialistes de l'Appareil Digestif

eJOURNAL - PDSES ÉLARGIES AUX SAMEDIS : UNE REVENDICATION DES “SPÉCIALISTES CSMF”

lundi 10 février 2020 eJOURNAL

En fin d’année, vous avez tous reçu une information de la CSMF nous poussant à stopper nos activités réglées le samedi en journée y compris à la participation non rémunérée à la permanence des soins en établissements de santé (PDSES). En effet, si parmi ceux d’entre nous qui bénéficient d’une ligne d’astreinte de PDSES, quelques uns ont la chance de voir cette ligne d’astreinte honorée le samedi de 8h à 20h, dans de nombreux cas, cette ligne d’astreinte ne donne droit à aucune rémunération. Cela n’est pas acceptable. Les médecins libéraux spécialistes participent, comme leurs confrères médecins généralistes et comme leurs confrères médecins hospitaliers, aux urgences et à la prise en charge des soins non programmés. Cela doit donc être honoré. Nous rejoignons et nous nous associons à la demande de la CSMF et du syndicat Les Généralistes CSMF pour que les honoraires de la permanence des soins ambulatoires (PDSA) soient étendus au samedi matin. Manifestement, aux dires du député LREM de la LOIRE Julien BOROWCZYK, lui même médecin généraliste, la Ministre de la Santé n’y serait pas hostile. Cette mesure doit également concerner l’ensemble des médecins spécialistes qui demande une ouverture plus large des lignes d’astreintes dans le cadre de la PDSES. Ces lignes d’astreintes doivent couvrir le weekend dans sa globalité y compris le samedi en journée. Il ne peut pas y avoir deux poids deux mesures entre les médecins salariés de l’hôpital et les médecins libéraux qu’ils soient spécialistes en médecine générale ou d’une autre spécialité médicale ou chirurgicale. Cette demande est légitimement celle des Spécialistes CSMF et sera je l’espère portée par tous. Contrairement à la continuité des soins qui s’impose à chacun d’entre nous, la participation à la PDSES relève d’une démarche volontaire. Il ne s'agit pas d'obliger quiconque à y participer. La constitution d'équipes de soins spécialisées permettra une meilleure organisation territoriale répondant à la demande légitime de nos concitoyens sans pénaliser les nécessaires temps de repos des médecins qui les prennent en charge.

Dr Franck DEVULDER
Les Spécialistes CSMF

Février 2020