Syndicat National des Médecins Français
Spécialistes de l'Appareil Digestif

eJOURNAL - SYNTHESE NOVEMBRE 2018

lundi 03 décembre 2018 eJOURNAL

Un examen européen ? Pour quoi faire ? Depuis 2012, la Section Européenne de Gastroentérologie (ESBGH) a développé un examen de connaissances : European Speciality Examination in Gastroenterology and Hepatology (ESEGH). 413 candidats s'y sont présentés en 2018 ce qui en fait le premier examen européen de spécialités médicales. Son taux de réussite moyen est de 74% atteignant plus de 88% pour les candidats suisses ou néerlandais. Trois pays, l'Angleterre, la Suisse et les Pays-Bas en ont fait l'examen théorique obligatoire de fin d'études. Si cet examen est actuellement choisi par de nombreux gastroentérologues non européens, il ne donne en aucun cas un passeport d'entrée en Europe. En France, cet examen n'est pas obligatoire et la démarche qui consisterait à s'y inscrire pourrait paraitre superflue. Cependant, ne doit-on pas raisonner différemment et considérer que rien ne doit être négligé en termes de qualité et d'amélioration des pratiques et en termes de cohésion de la profession? Cet examen est un véritable outil de benchmarking européen. Osez donc l'examen européen, et devenez les acteurs de votre destin de gastroentérologue européen!

CVP pour tous : ce rapport tant attendu sur la recertification des médecins a été remis par le Professeur UZAN à notre Ministre de la Santé le 5 novembre dernier. Cette recertification s'appellera CVP (Certification et Valorisation Périodique). Dans son rapport, la Commission UZAN propose un accompagnement tout au long de la carrière des médecins dans une perspective de mise à jour continue des compétences par l'analyse des pratiques. La période retenue est de 6 ans et cette CVP devrait permettre d'intégrer les évolutions professionnelles et les innovations pédagogiques. Le principe général en est une démarche simple, attractive pouvant refléter la vie et le parcours professionnel du médecin. Saluée par les différentes instances professionnelles syndicales et ordinales, ce dispositif de recertification n'attend plus que le coup d'envoi de notre Ministre de la Santé qui devra cependant arbitrer quant à son financement et aux indemnisations attendues. Il est en effet difficilement envisageable que CVP ne rime pas avec un coup de pouce financier.

Prélèvement à la sourcecet eJournal du SYNMAD rédigé sous la plume de Monsieur Jean-Paul EYRAUD, expert-comptable et Président de l'ARAPL Grand-Ouest, décrit en détail les modifications qui nous seront appliquées au 1er janvier 2019 avec la mise en place du prélèvement à la source. Chacun d'entre vous y trouvera le fonctionnement et le calendrier d'application du PAS, les taux de prélèvement, le crédit d'impôts modernisation du recouvrement, les revenus non concernés par le PAS, la situation des dirigeants de société et des travailleurs non-salariés, la stratégie patrimoniale et les versements en investissements patrimoniaux et enfin un focus sur les aspects particuliers concernant les revenus fonciers. Nous ne doutons pas que cet eJournal très complet vous permettra d'y voir plus clair dans une année fiscale 2019 qui va être complexe car elle va bouleverser nos habitudes. Avant d'opérer vos choix, relisez cet eJournal et rapprochez vous de vos conseils habituels.

 

Dr Franck DEVULDER
Décembre 2018