Syndicat National des Médecins Français
Spécialistes de l'Appareil Digestif

eJOURNAL - UN EXAMEN EUROPEEN ? POUR QUOI FAIRE?

lundi 05 novembre 2018 eJOURNAL

La Section Européenne de Gastro Entérologie (ESBGH) a développé depuis 2012 un examen de connaissance (ESEGH) : European Specialty Examination in Gastroenterology and Hepatology.

Celui-ci repose sur 200 questions à choix multiples. Il se déroule le même jour, à la même heure dans plusieurs dizaines de centres européens. Il est validé scientifiquement par 18 experts européens (Question Writing Group) qui, chaque année, acceptent d'écrire et de relire de nouvelles questions. Elles doivent impérativement refléter une expérience pratique, et ne pas représenter des cas universitaires fabriqués. Après acceptaiton du contenu, elles bénéficient d'une réécriture standardisée. Ces questions nouvelles enrichissent une banque de plus de 3000 questions. Chaque année une extraction de 200 questions est réalisée par un groupe de 12 experts européens différents des 18 précedemment cités (= Examination Board). Cette extraction doit représenter les différents axes de la spécialité. Les recommandations de répartition des questions sont les suivantes : hémorragies digestives 5% des questions, MICI 20%, foie 20%, nutrition 5%, oesophage 8%, pancreas 8%, estomac et duodenum 10%, grêle 10%, maladies biliaires 8%, autres 6%.

Trois pays ont choisi cet examen comme examen théorique obligatoire de fin d'études : L'Angleterre, La Suisse et les Pays Bas.

Cette année 413 candidats se sont présentés. Cette participation en fait le premier Examen Europeen de Spécialité médicale en Europe.

Le taux de réussite est globalement de 74%. Il est de plus de de 88% pour la Suisse et les Pays Bas.


Cet examen est actuellement choisi par de nombreux Gastroentérologues non Européens même si il ne donne en aucun cas un passeport d'entrée en Europe. (le taux de réussite des non-européens est de 57%). Il donne en effet un label fortement valorisant aux reçus. De fait il est reconnu et recommandé par un nombre croissant d'institutions lors d'échanges ou de déplacements intra-européens. Elles y voient une garantie d'un seuil de connaissance rassurant.

Il est important de promouvoir cet outil d'amélioration des pratiques. Il faut le faire connaître aux JJG, il faut le diffuser aux différentes instances universitaires françaises (CNU et CHU). Il permet de confirmer, si nous avons le courage d'y participer, l'excellence de nos formations. La prochaine session aura lieu le 10 Avril 2019 dans plus de 60 villes Européennes. L'examen se déroule au même moment partout, pour des raisons de sécurité et de qualité. Ces villes sont choisies en fonction du lieu d'exercice des candidats par « Pearson Vue » en charge de la logistique de l'examen. Celui-ci se déroule sur support informatique. Les inscriptions seront ouvertes à partir du 19 Décembre 2018.

Vous pouvez vous exercer grâce à la mise à disposition de questions sur le site : http://eubogh.org/exam/

Cette démarche peut vous paraître superflue, voire inutile ? Mais rien ne doit être négligé en termes de qualité (amélioration des pratiques) ou en termes de cohésion de la profession (c'est un véritable outil de benchmarking Européen) ! Les investissements personnels sont à l'origine des progrès collectifs.

Soyez les acteurs de votre destin Européen.

Osez l'examen Européen !

Docteur Jean Paul JACQUES
Novembre 2018