Syndicat National des Médecins Français
Spécialistes de l'Appareil Digestif

Et demain ?

eJournal Avril 2013

Thierry Helbert - Président vendredi 26 avril 2013 eJOURNAL

Le résultat des élections du Conseil d'Administration du SYNMAD auxquelles vous avez participé, certes de façon modérée, mais extrêmement significative pour des élections syndicales, valide la politique du SYNMAD que nous menons depuis maintenant plus de 4 ans. En effet, peu d'entre vous ont exprimé leur mécontentement par un vote négatif, et pour tous ceux qui ne se sont pas exprimés, selon le vieil adage : qui ne dit mot consent !

Le Bureau du SYNMAD a été reconduit de façon globale. Nous saluons l'arrivée des nouveaux membres que sont le Professeur Philippe MARTEAU, les Docteurs Frédéric CORDET et Frédéric KAFFY. Je tiens publiquement à remercier ici l'engagement syndical des membres sortants Philippe HOUCKE, Christian FLORENT, Jean-Marc CANARD et mon Ami Jacques CORALLO qui, pendant plus de 20 ans, a œuvré comme Secrétaire Général du SYNMAD ne ménageant ni son temps ni sa peine. Le SYNMAD lui souhaite une heureuse retraite amplement méritée .Pour tous ceux qui ne sont pas encore adhérents au SYNMAD, je reprendrais volontiers l'éditorial de Jean-Paul JACQUES adressé à tous nos mandants qui synthétise l'ensemble de nos actions depuis 2 ans. En effet 2012, et début 2013, restera une période féconde qui a vu se concrétiser pour les Hépato-gastroentérologues de nombreux projets.

Vous avez probablement été contactés par les DAM (délégués de l'Assurance Maladie) pour vous présenter les éventuelles économies de plusieurs milliers d'euros sur vos charges sociales, si vous optez pour le contrat d'accès aux soins proposé, dans un premier temps, aux praticiens de secteur 2, mais devant être élargi aux praticiens de secteur 1 anciens chefs de clinique et assistants des hôpitaux. Vous constaterez que, malheureusement, si vous bénéficiez de réductions de charges sociales, vous n'avez quasiment aucun bénéfice puisque la valorisation à leurs tarifs cibles des actes techniques d'endoscopie digestive, en dehors de la gastroscopie et de la coloscopie ont été figés. Cela est une injustice flagrante pour les Hépato-gastroentérologues par rapport aux autres spécialités et, nous avons rencontré, cette semaine, la Caisse d'Assurance Maladie afin de mettre en place, comme le prévoit l'avenant n°8, un programme de valorisation des actes qui sera ciblé sur les biopsies (et notamment les biopsies étagées ou multiples), les colorations vitales et les nouveaux actes non nomenclaturés, comme la vidéocapsule du colon ou la dissection sous muqueuse. La revalorisation du point travail et la réévaluation du coût de la pratique sont nos autres priorités. L'avenant n°10, et sa ROSP (Rémunération sur Objectifs de Santé Publique), vous permettra d'améliorer vos pratiques grâce à des indicateurs validés et simples à mettre en œuvre. Là, encore, en fonction de votre patientèle, vous pourrez bénéficier d'une attribution de quelques milliers d'euros. Cela peut paraître dérisoire au regard du BNC moyen des Hépato-gastroentérologues mais, il s'agit d'un nouveau mode de rémunération qui n'est pas figé et qui pourra s'étendre à d'autres indicateurs.

A ce propos, vous avez probablement reçu de la Caisse d'Assurance Maladie, votre rémunération concernant les indicateurs organisationnels du cabinet. Le maximum que vous pouviez valider est de 250 points, soit 1 750 €. Ce montant a été calculé sur la base des éléments que vous avez déclarés pour l'année 2012 ainsi que sur les données des FSE adressées à l'Assurance Maladie. Nous vous demandons d'être extrêmement vigilants sur le décompte de vos points car il semble, d'ores et déjà, que certaines erreurs se soient produites et, en cas de litige, vous devrez dans un premier temps contacter votre directeur de Caisse d'assurance Maladie pour obtenir la ventilation exacte des points que nous vous rappelons ici :

THEMESNOMBRE DE POINTS
Tenue d'un dossier médical informatisé   75
Information des patients sur les plages horaires de consultation  50 
Utilisation sur le logiciel d'aide à la prescription certifiée par la HAS 50 
Équipement informatique permettant de télétransmettre et d'utiliser les téléservices : 75 
TOTAL 250 

Le SYNMAD est prêt à vous aider en cas de difficultés de compréhension ou d'obtention de vos droits. Enfin, grâce à l'avenant n°8, nous vous rappelons que vous bénéficiez désormais de la possibilité d'une cotation C2 tous les 4 mois, même pour un suivi de pathologie chronique, ce qui augmentera votre chiffre d'affaires de façon substantielle.

Nous travaillons également à la valorisation des consultations cliniques complexes CCC, afin de faire reconnaître notre rôle majeur de consultant dans les pathologies lourdes et complexes.

Enfin, outre la revalorisation des actes, nous travaillons aux côtés des Sociétés savantes et de la FSMAD à un DPC accessible à tous, géré par la profession et adapté à votre pratique quotidienne. L'année prochaine sera une année importante pour la profession puisqu'il y aura renouvellement des présidents de la CSMF et de l'U.ME.SPE.. Le poids électoral du SYNMAD, au sein de l'U.ME.SPE., ne dépend que du nombre de ses mandants et nous vous demandons de nous rejoindre massivement afin, qu'en 2014, nous puissions faire élire un Président de la CSMF et de l'U.ME.SPE qui seront à l'écoute des hépato-gastroentérologues comme cela l'est depuis plus de 20 ans grâce aux Présidences de Claude MAFFIOLI et de Jean-François REY.