Syndicat National des Médecins Français
Spécialistes de l'Appareil Digestif

Chers confrères,

Nous souhaitons de nouveau vous rappeler que la facturation à 17,6 euros des biopsies avec le code HZHE002 est exclusivement réservée aux biopsies multiples étagées dans la surveillance des MICI.

Certains d'entre vous ont l'habitude de coter cet acte pour des biopsies standards, même si elles ne donnent lieu à aucune rémunération.

Or, les logiciels de facturation affichent automatiquement désormais le montant de 17,6 euros en face de la cotation HZHE002, sans en préciser ses limites, provoquant donc le risque que cet acte soit facturé à tort par mégarde.

Soyez vigilants et ne vous exposez pas ! Respectez précisément les indications de cet acte nouveau. En cas de mauvaise cotation, vous vous exposeriez à des indus. Il serait, par ailleurs, dommageable à l'ensemble de la profession et aux négociations tarifaires futures si un taux disproportionné de codes HZHE002 était présenté en demande de facturation à la Caisse...

Nous vous demandons donc d'être vigilants à strictement limiter cette cotation à son indication.

Bien cordialement.

Dr. Frédéric CORDET
Secrétaire Général

L’arrêté du 31 mars 2017 modifiant la liste des spécialités pharmaceutiques agréées à l’usage des collectivités et divers services publics publiée au Journal Officiel de la République Française du 1er avril 2017 subordonne l’initiation du traitement à la tenue d’une réunion de concertation pluridisciplinaire et ce uniquement pour les patients :

  • en échec d’un premier traitement par antiviraux d’action directe
  • insuffisants rénaux (si le débit de filtration glomérulaire est inférieur à 30 mL/min), hémodialysés chroniques ou transplantés rénaux
  • ayant une cirrhose grave, compliquée MELD > 18 ou avec facteurs d’aggravation ou ayant des antécédents de cirrhose grave
  • en pré ou post-transplantation hépatique
  • ayant un carcinome hépatocellulaire ou un antécédent de carcinome hépatocellulaire
  • co-infectés par le VIH, le VHB ou un autre virus à tropisme hépatique
  • dont l’état de santé ou le traitement peuvent interférer avec la prise en charge de l’hépatite C.

On saluera, au travers de cet arrêté récemment publié, le travail mené par le SYNMAD à qui il a fallu aller en Conseil d’Etat pour que la prescription des traitements par antiviraux d’action directe puissent, dans un premier temps, se faire après validation par des réunions de concertation pluridisciplinaire étendues au-delà de celles initialement retenues dans les centres experts et maintenant, enfin, que seuls les dossiers compliqués et difficiles soient discutés en RCP.

Dr. Franck DEVULDER
Président

A compter du 1er juillet 2017, les médecins exerçant en Secteur 1 ou en Secteur 2 avec signature de l’OPTAM verront le tarif de leurs consultations réalisées à tarif opposable valorisé de 2 euros.

En effet, la Majoration de Coordination Spécialiste (MCS) passera de 3 à 5 euros, soit la CS+MPC+MCS de 28 à 30 euros.

Pensez à mettre vos logiciels médicaux à jour.

Dr. Franck DEVULDER
Président

Chers Confrères, chers amis,

Le SYNMAD vous communique une information importante sur Helicobacter pylori :

  • La mise en ligne des fiches pertinence HAS/CNP-HGE pour le diagnostic et le traitement de l’infection à Helicobacter pylori que vous trouverez en suivant le lien sur le site du CNP-HGE : www.cnp-hge.fr/category/publications

Ces fiches sont le fruit d’un groupe de travail mixte CNP-HGE et HAS, coordonné par Jean-Dominique De Korwin, et doivent être considérées comme les recommandations actualisées sur cette problématique.

Bien cordialement.

Dr. Franck DEVULDER
Président

Pour rappel, depuis le 22 avril dernier, il vous est possible de coter la réalisation de biopsies étagées réalisées dans le cadre de la surveillance des MICI, grâce au code HZHE002. Cet acte vous sera rémunéré 17.60 €.

La facturation sera limitée aux biopsies effectuées dans le cadre de la surveillance des MICI répondant aux critères médicaux d'une ALD et devra être conforme aux recommandations de l'ECCO (4 biopsies minimum tous les 10 cm sur la totalité du côlon sans coloration de repérage ou 5 biopsies minimum ciblées avec coloration de repérage -optique ou électronique-).

Soyez vigilants, certains logiciels de facturation mis en place dans vos établissements ont déjà intégré cette rémunération mais sans limiter l’indication à la surveillance des MICI. N’hésitez pas à vous rapprocher de vos médecins DIM.

Dr. Franck DEVULDER

Président

Dr. Frédéric CORDET

Secrétaire Général

JOURNAL OFFICIEL

jeudi 11 mai 2017

Renfort CHU Martinique

Le CHU de Martinique a un besoin urgent pour les mois de mai, juin, septembre et octobre de praticiens hépato-gastro-entérologues (2 ETP) pour assurer la permanence des soins au service de gastro-entérologie du CHU de Martinique pour les actes d’endoscopie diagnostic en cancérologie digestive, la gestion des hémorragies digestives et les endoscopies d’urgence.

Pour des compléments d’information les personnes à contacter sont :

  • Patricia Blondel, directrice du pôle médical, conseiller médical du DGARS, ARS Martinique, tél : 05.96.39.42.49 (LD) et 06.96.45.34.37
  • Agnès Froux, directrice des affaires médicales du CHUM, tél : 05.96.55.22.90

POUR 2018 : DEUX "Soirée Retraites" du SYNMAD à RENNES et à TOULOUSE

La première "Soirée Retraites du SYNMAD" se déroulera le 12 Septembre à MARSEILLE - Nous vous remercions de nous renvoyer le coupon-réponse.

Chers Collègues, Chers Amis,

Dans un débat politique présidentiel qu’on a vu rarement aussi pauvre, la retraite a néanmoins été un sujet débattu par l’ensemble des candidats. L’élection à la Présidence de la République de Monsieur Emmanuel Macron pourrait modifier les règles en vigueur.

La réforme de la retraite en temps choisi est entrée en vigueur le 1er janvier dernier. Initiée dans le régime complémentaire Vieillesse par le Conseil d’Administration de la CARMF, elle a reçu le soutien de la majorité des syndicats médicaux.

Cette retraite, qui permet de poursuivre son activité après 65 ans en bénéficiant d’une modification, place les médecins devant un choix : est-il préférable de continuer à travailler sans liquider sa retraite ou d’opter pour le cumul emploi/retraite ? Bien évidemment, nul ne peut prévoir les éventuelles modifications du régime général qui pourraient peut-être être mises en place lors de ce quinquennat.

Avec plus d'un million deux cent mille coloscopies effectuées en France chaque année, l’hépato-gastroentérologie reste toujours dans la ligne de mire de notre Tutelle puisqu’elle représente, pour cet acte-là, un coût non négligeable et le payeur pourrait légitimement se poser la question de la qualité de ce qu’il rétribue. Les sociétés savantes, et l’ensemble de la profession, défendent, avec raison, une qualité de coloscopie irréprochable. Ils recommandent de nous évaluer, pour l’instant, de façon volontaire et, notamment, dans le dépistage organisé du cancer du côlon, par le taux d'adénome réséqué qui agrège globalement la qualité de la coloscopie et la pertinence des indications. Afficher, de façon publique, les résultats de chaque Hépato- gastroentérologue ou de chaque structure peut mettre en exergue des différences significatives. Un patient pourrait-il, un jour, en cas de litige (par exemple en cas de cancer d’intervalle) reprocher un résultat médiocre ou simplement moyen du taux d'adénomes réséqués de son hépato-gastroentérologue, en d’autres termes, les critères de qualité de la coloscopie pourraient-ils devenir, un jour, opposables ?

Nous vous convions donc à une soirée pour débattre de ces deux sujets, le :

MARDI 12 SEPTEMBRE 2017
A 19H30 à MARSEILLE
avec le Dr. Jean Luc FRIGUET et le Dr. Thierry HELBERT
Ô Cercle - Restaurant
Extrémité Boulevard Charles Livon - 13007 Marseille

Venez nombreux, que vous soyez jeunes ou moins jeunes, libéraux ou salariés.

Dans l’attente de vous rencontrer,

Veuillez croire en l’assurance de mes sentiments les plus cordiaux.

Docteur Franck DEVULDER
Président

La prochaine "Soirée Retraites" du SYNMAD se déroulera le 10 OCTOBRE à REIMS

Page 1 sur 10