Syndicat National des Médecins Français
Spécialistes de l'Appareil Digestif

eJOURNAL - Dr Claude MAFFIOLI, La disparition d’un Grand Monsieur

lundi 06 novembre 2017 eJOURNAL

Lundi soir dernier disparaissait le Dr Claude Maffioli des suites d’une longue maladie. Claude Maffioli a marqué toute une génération de médecins. Son œuvre dans l’organisation de la gastroentérologie et la défense d’une certaine idée de la médecine libérale fera date. Claude Maffioli, d’origine italienne, était né à Paris. Après un internat et un clinicat à Reims, il a intégré le cabinet de gastro-entérologie de la clinique Courlancy en 1978. Rejoignant Sacha Ségal, l’un des pionniers de l’endoscopie moderne, il y a développé l’endoscopie thérapeutique. Son aura et sa maitrise dans le cathétérisme des voies biliaires ont contribué à la réputation de ce cabinet et du Groupe Courlancy. Dès le début de son installation, Claude Maffioli a eu soif de transmettre son savoir et de permettre au plus grand nombre de se familiariser avec les développements de l’endoscopie.

Créateur des journées nord lotharinghiennes de gastroentérologie, il a contribué avec ses amis Jean Stéphane Delmotte, Philippe Houcke, Jean François Rey et Robert Castro à la création de Vidéodigest. En 1981, à Condrieu, Claude Maffioli faisait partie des 19 fondateurs du CREGG. C’est aussi à Condrieu qu’il s’est engagé dans l’action syndicale, à la demande pressante de ses confrères et amis. Après quelques années en tant qu’administrateur, il a rapidement pris la Présidence du SYNMAD. Homme visionnaire et de conviction, Claude Maffioli s’est imposé au sein du syndicalisme médical. Entre 1989 et 1992, il a présidé l’UMESPE avant de devenir pendant 10 ans le Président de la CSMF.

Principal artisan de l’opposition à la maitrise comptable et aux ordonnances Juppé, il a avec détermination et intelligence engagé la CSMF dans la voie d’un syndicalisme réformateur. Président du Centre national des professions de santé (CNPS) de 1995 à 1999, il a par la suite présidé l'Union nationale des professions libérales (UNAPL) de 2004 à 2007. Il a également été membre du Conseil économique, social et environnemental (Cese) et le premier médecin libéral, de 2004 à 2009, à devenir membre du collège de la Haute autorité de santé (HAS), dont il a notamment présidé la commission d’évaluation des actes professionnels.

Le SYNMAD, le CREGG, la CSMF et l’ensemble du monde de la Santé rendent hommage à cette grande figure du syndicalisme qui a marqué l’histoire de la médecine libérale. Claude Maffioli était un guide au charisme exceptionnel, un défenseur intransigeant du corps médical et un visionnaire de la médecine libérale moderne.

A titre personnel, je garderai de mon ami Claude Maffioli l’image d’un homme de grande culture, discret, de conviction, et exprimant constamment et avec une profonde bienveillance toutes les valeurs essentielles de la confraternité et de l’humanisme. A Reims, Claude a su donner ses lettres de noblesse à notre cabinet médical. Il défendait avec force le modèle singulier du Groupe Courlancy qui a su rester administré par une direction médicale.

En notre nom à tous, permettez moi d’adresser un message de sympathie et d’affection à son épouse Béatrice et à ses proches et de leur présenter nos très sincères condoléances. Permettez moi de saluer avec vous la mémoire inaltérable de ce grand monsieur à qui nous devons tant.

Merci pour tout, Cher Claude,

Dr Franck DEVULDER

Président