Syndicat National des Médecins Français
Spécialistes de l'Appareil Digestif

eJOURNAL SYNTHESE DU MOIS D'OCTOBRE 2017

lundi 30 octobre 2017 eJOURNAL

- Tous unis. Tel était le titre du premier journal du mois relayant le communiqué de presse publié le 6 octobre dernier par plus de 50 sociétés scientifiques médicales, paramédicales et professionnelles, tous signataires d’un document soutenant la politique en faveur de la prévention des maladies infectieuses mise en œuvre par le Gouvernement et la Ministre de la Santé et demandant à ce que cette politique vaccinale soit étendue aux adolescents avec le vaccin contre le papillomavirus. Malgré les insultes, les intimidations et les injures que j’ai personnellement reçues après l’envoi de ce journal, je reste intimement persuadé que nous devons tenir bon et saluer cette politique courageuse en faveur de la vaccination, entre autres contre le papillomavirus générateur d’infections auxquelles nous sommes si souvent confrontés dans notre exercice professionnel. Il est tout à fait surprenant que les attaques personnelles dont j’ai pu faire l’objet proviennent de certains de nos confrères médecins exerçant la même activité que la nôtre. Pour reprendre le propos de Madame Agnès BUZYN à la CHAM, « la rationalité doit prévaloir sur l’obscurantisme ».

- Détection des lésions digestives : l’importance des nouvelles technologiesNous le savons depuis quelques années, la semaine asiatique de pathologies digestives qui s’est tenue fin septembre à HONG-KONG l’a fortement rappelé, l’endoscopie à haute définition est un progrès incontestable. Il faut utiliser toutes les facettes de ses progrès au quotidien et améliorer encore et encore la détection des cancers superficiels de l’estomac et le dépistage du cancer colorectal avec deux objectifs : diminuer le nombre de polypes oubliés et de cancer d’intervalle.

- L’intelligence artificielle en endoscopie digestive. Le terme intelligence artificielle vient frapper aux portes de la prise en charge médicale. Cette intelligence artificielle doit être distinguée des algorithmes décisionnels qui, chaque jour un peu plus, nous aident à améliorer la prise en charge des patients. Ce papier rapporté par le Docteur Jean-François REY rappelle combien ces progrès technologiques peuvent être une aide pour chacun d’entre nous en utilisant l’endocystoscopie qui, après avoir repéré les lésions, les avoir caractérisées en NBI, pourront être fortement grossies permettant à l’ordinateur d’approcher le diagnostic précis des lésions dysplasiques ou néoplasiques avec une spécificité et une sensibilité extrêmement élevée. On voit ainsi combien notre pratique médicale va encore évoluer considérablement dans les années à venir au service des patients et dans le but de voir reculer les pathologies tumorales digestives.

- OPTAM : où en sommes-nous ? Cet e-journal du SYNMAD nous a permis de rappeler les grandes règles de fonctionnement de l’OPTAM (Option Pratique Tarifaire Maîtrisée) qui fait suite au Contrat d’Accès aux Soins dans la nouvelle convention médicale. Il permettra à chacun d’entre vous de se positionner et d’avoir tous les éléments de réponse nécessaires avant l’adhésion à ce contrat.


Dr Franck DEVULDER

Président