Syndicat National des Médecins Français
Spécialistes de l'Appareil Digestif

eJOURNAL 26 JANVIER 2017 - UNE FORMATION HOMOGENE NE PEUT SE PASSER D’UNE EVALUTION DES CONNAISSANCES : UN DIPLOME EUROPEEN PEUT ETRE UNE ARME REDOUTABLE CONTRE NOS TUTELLES INCOMPETENTES

jeudi 26 janvier 2017 eJOURNAL

L’objectif des assurances est d’obtenir un résultat de qualité pour un cout supportable. Dans le domaine de la Santé cela s’affirme tous les jours. Même si par effet d’annonce pour attirer le chaland certains assureurs proposent des offres de circonstances, a moyen terme la mutualisation devra dans un budget Européen répondre à des critères Européens.

Nous devons nous préparer à ce système Européen de prise en charge du soin. Pour cela, il faut accepter une évaluation des connaissances et des pratiques validées sur le plan Européen. Ce système Européen du soin est le seul rempart aux inégalités démographiques et économiques. Son homogénéisation permettra d’éviter le nomadisme médical, sa validation contrôlée donnera toute assurance au patient de la qualité du soin dispensé.

Pour une fois l’Europe est en avance : Elle a mis en place un système de validation des formations et connaissances en Hépato Gastro entérologie. Et ce à plusieurs niveaux.

- 1° niveau : Dans le cadre du Programme de formation avec le Blue Book (thésaurus de formation disponible pour tous). Ce thésaurus est doublé d’un cahier de formation (log book) qui permet au Junior de noter sa formation, et de suivre sa progression.

- 2° niveau : les centres de formation peuvent demander un label de Formation Européen. C’est ce qu’a demandé et obtenu Monaco pour l’endoscopie digestive. C’est ce qu’a demandé et obtenu Limoges pour toute la filière hépato-gastro-entérologique. (Plus de 32 centres l’ont demandé et obtenu en Grande Bretagne, une dizaine en Allemagne, etc…)

- 3° niveau : un DIPLOME DE SENIOR reconnu pour toute l’Europe. Celui ci existe depuis maintenant trois ans.

Il avance à grands pas. Déjà soutenu par plus de 500 candidats, il a été choisi comme examen National de Sortie pour tous les Hépato Gastro-entérologues en fin de formation depuis 2015 en Suisse. Il en sera de même aux Pays Bas en 2017. La Pologne est sur les rangs pour 2018, ainsi que l’Insulaire Angleterre, faisant fi de tout impact du Brexit, devrait elle aussi en faire son examen de validation de la spécialité pour 2019.

Si de nombreux pays ont choisi cet examen comme examen de fin d’études de spécialité, c’est qu’il est organisé le même jour dans tous les pays d’Europe, Mais aussi que la qualité des questions est irréprochable dans la construction et la mise en place. Il peut être proposé à n’importe quel senior. D’autant que ce dernier aura compris que ce Diplôme sera très vite un passeport de mobilité supplémentaire.

Qui plus est en cette période de décrets absurdes qui mettent en péril toute la cohésion de la spécialité, (cf. décret 2016-1597 du 26 Novembre 2016 au J.O. : diminution drastique des postes de chefs de clinique, formation qui stagne à 4 ans, apparition d’une formation de chirurgie endoscopique sortie d’on ne sais ou ?)) ce « diplôme Européen » pourrait bien renforcer de façon inattendue et puissante notre reconnaissance au sein de l’Europe. Il peut nous aider aussi à garder une cohérence à notre spécialité «intra-muros». Je ne saurais que trop vous stimuler à ce qu’un maximum de jeunes chefs de clinique , PH, MCU, ou autres jeunes seniors libéraux passent cet examen . Ils pourront alors brandir ce diplôme européen comme un outil de promotion et pourquoi pas comme une arme de guerre devant nos tutelles.

Dr Jean-Paul JACQUES
Président de la Section Européenne de Gastro entérologie et d’Hépatologie
Janvier 2017