Syndicat National des Médecins Français
Spécialistes de l'Appareil Digestif

eJOURNAL SYNMAD 1er DECEMBRE 2016 - SYNTHESE DU MOIS DE NOVEMBRE 2016

jeudi 01 décembre 2016 eJOURNAL

- Haro sur les médecins : ce titre faisait écho à l’agacement suscité par toutes les accusations de maltraitance médicale actuellement réactualisées, entre autres, par le dernier livre de Monsieur WINCKLER (« Les brutes en blanc »). Dans cet ejournal, le Docteur Vincent MAUNOURY, praticien hospitalier en hépato-gastroentérologie au CHU de LILLE, jette un regard lucide sur la bienveillance générale des médecins actuels à l’endroit de leurs patients. Les médecins sont sortis de leur tour d’ivoire en acceptant d’aller à la rencontre de nos patients au-delà de leurs pathologies et de vérifier la pertinence de nos pratiques. Cette bienveillance s’apprend cependant au moins pour partie, mais peut-être pas tant dans des ateliers, que par l’exemplarité de seniors respectés…parce que respectables…

- L’école de LIMOGES en hépato-gastroentérologie : un exemple en EUROPE. Le Docteur Jean-Paul JACQUES, Président de la Section européenne de gastro-entérologie et d’hépatologie à l’UEMS nous rapporte la reconnaissance du premier centre français validé au niveau européen comme centre de formation. Il salut dans ce journal le travail considérable d’une école formée sur la gentillesse, la qualité, la rigueur, la fidélité, autant de valeurs qui sont celles du chef de cette équipe, le Professeur Denis SAUTEREAU dont les universités d’été ont elles aussi été saluées l’an dernier par le prix de la FMC HGE. C’est certainement une porte ouverte vers l’Europe entière et parions que cet exemple remarquable puisse donner envie.

- Retraite : quelques messages clés… On pourrait résumer cet e-Journal du Docteur Jean-Luc FRIGUET à « retraite et prévoyance en 5 points ». Ce sujet qu’il domine parfaitement en sa qualité d’administrateur de la CARMF nous a permis, à tous, de connaître les points clés nous permettant de faire valoir nos droits à la retraite. De cet e-Journal seront tirés 3 fiches pratiques SYNMAD : l’une tournée vers la retraite des hépato-gastroentérologues libéraux, l’autre vers notre prévoyance, et la dernière vers la retraite des hépato-gastroentérologues salariés. Faites de ces fiches votre livre de chevet pour vous guider dans les démarches administratives parfois complexes. N’hésitez pas à revenir vers le SYNMAD et vers son référent retraite le Docteur Jean-Luc FRIGUET.

- Un plaidoyer en faveur de la mondialisation médicale. Jean DE KERVASDOUÉ a récemment fait la promotion de ce que l’on appelle improprement le « tourisme médical » au cours d’une conférence faite devant 200 chirurgiens réunis par le cabinet BRANCHET et la structure de formation ASSPRO. 350 000 habitants des pays du Sud ont un pouvoir d’achat comparable aux 5% des français les plus riches. L’Allemagne, en accueillant ces patients étrangers, en tire un chiffre d’affaires de 2 milliards d’euros par an. Ce dernier est de 120 millions en France... La Thaïlande est devenue le leader de ce marché en accueillant en 2012 plus de 2.5 millions de touristes médicaux. La Turquie est devenue un lieu incontournable dans cette activité. Il est peut-être temps que la France puisse faire valoir ses atouts tant dans la qualité de la prise en charge médicale et chirurgicale que dans ses attraits économiques et touristiques. Notre frein principal est de considérer la santé comme un bien public et non comme un service marchand. A l’heure où l’Etat providence peine à financer l’innovation médicale, nous devons faire feu de tout bois pour maintenir l’excellence de la prise en charge en France en offrant, dans le même temps nos services de qualité aux patients étrangers payants

Dr. Franck DEVULDER
NOVEMBRE 2016